Enter keyword
Search Only

Doctoral Scholarships

Bourses Doctorales CNRS-L/Ambassade de France au Liban 2020-2021

Dans le cadre de leur partenariat pour le renforcement de la coopération scientifique franco-libanaise, le Conseil National de la Recherche Scientifique de la République Libanaise (CNRS-L) et l’Ambassade de France au Liban (à travers le programme SAFAR), cofinancent des bourses doctorales réservées aux doctorants libanais admis pour préparer une thèse de doctorat en codirection entre un centre de recherche du CNRS-L et un établissement français.
Les boursiers dans le cadre de cet appel bénéficieront du statut de Boursier du Gouvernement Français (BGF) et Boursier du CNRS-L.

Conditions d’éligibilité

 
Ces bourses sont exclusivement destinées à des étudiants libanais titulaires (ou en cours de préparation) d’un diplôme de Master Recherche (ou équivalent) reconnu comme tel par le CNRS-L et l’Ambassade de France au Liban. Considéré éligible, tout candidat ayant la nationalité libanaise depuis plus de 10 ans, âgé de moins de 30 ans à sa première année de thèse, et ayant 85/100 (système anglo-saxon) ou 14/20 (système français) comme moyenne générale en Master Recherche (ou équivalent). Les doctorants de nationalité franco-libanaise ne sont pas éligibles.
Outre les conditions d’éligibilité mentionnées ci-dessus, les bourses doctorales sont soumises aux règlements suivants :

 

  • Le boursier ne peut pas exercer de travail rémunéré ni ne peut bénéficier d'une subvention supplémentaire de toute autre source en dehors de l’accord CNRS-L/Ambassade de France au Liban.
  • La bourse est accordée aux candidats entamant la première ou la deuxième année de doctorat ;
  • À l’annonce des résultats, le candidat doit se prononcer sur son intention d’accepter ou de refuser la bourse, et cela par un courrier officiel adressé à l’Ambassade de France au Liban et au CNRS-L. Dans le cas d’un désistement, le candidat doit justifier les raisons et les motivations de sa décision ;
  • Le bénéficiaire de la bourse doit, clairement et explicitement, faire mention de son programme de financement (bourse du gouvernement français et Conseil National de la Recherche Scientifique du Liban) dans toute sorte de publications et contributions scientifiques liées au travail de la thèse (articles, présentations orales, posters, actes de colloques, etc.).
  • En cas de manquement à ces règlements, la bourse est mise à terme et le boursier s’engage à rembourser tous les fonds qu’il a déjà reçus.

Il convient de noter que pour l’obtention de cette bourse, le doctorant doit se consacrer à temps plein à son travail de thèse.

Critères de sélection et thématiques prioritaires pour l’année 2019-2020

 
L’excellence du candidat et son parcours, l’expertise de l’encadrant et la cohérence de ses activités de recherche, ainsi que la pertinence du sujet par rapport aux thématiques prioritaires des centres du CNRS-L et son lien avec les défis sociétaux, font partie intégrante du mécanisme d’évaluation. A savoir également que la priorité sera donnée aux demandes dont le sujet de thèse est lié à un projet de recherche financé, partiellement ou intégralement, par le CNRS-L et/ou intégré à un projet de recherche franco-libanais déjà existant, et/ou relevant de la poursuite d’un projet du Programme Hubert Curien CEDRE, ou encore contribuant à l’émergence d’une coopération franco-libanaise pérenne. D’autre part, et en harmonie avec la politique d’innovation du CNRS-L, les propositions à caractère innovant seront fortement encouragées.

 

Dans le cadre de l’appui à l’observatoire national des femmes chercheuses « DAWReK’n », les candidatures féminines seront prioritaires.

 

Financement

 

Ces bourses sont cofinancées par l’Ambassade de France et le CNRS-L.
Le financement, alterné entre l’Ambassade de France et le CNRS-L, couvre le doctorant pour une durée maximale de 3 années universitaires (une année renouvelable deux fois au maximum). Sur la totalité des 36 mois de la thèse, la durée du séjour en France doit être impérativement de 18 mois. Les prestations offertes par l’Ambassade de France pendant le séjour du thésard en France sont :

• Allocation versée mensuellement au doctorant
• Gratuité du visa
• Prise en charge de la couverture sociale en France
• Prise en charge des frais d’inscription en France le cas échéant
• Prise en charge d’un billet d’avion aller-retour entre le Liban et la France
• Prise en charge du transport entre l’aéroport d’arrivée et le lieu de séjour lors du premier voyage
• Accès prioritaire aux résidences universitaires

Le financement du CNRS-L couvre le séjour au Liban durant les 3 années de la thèse (en alternance avec le séjour en France) à hauteur de 18 mois sur la totalité des 36 mois de la thèse.

Pièces Constitutives du dossier de candidature

 

1. Dossier de candidature dûment rempli et signé (à télécharger)
2. Extrait d’état civil (إخراج قيد فردي)
3. Photo d’identité صورة شمسية))
4. Copie du Baccalauréat libanais
5. CV + copie des diplômes universitaires obtenus + relevé des notes
6. Lettre de motivation du candidat + deux lettres de recommandation
7. Documents Scientifiques (publications s’il y a lieu)
8. Admission(s) en doctorat au Liban (par le directeur de thèse et le directeur du centre de recherche CNRS-L) et lettre d’admission doctorale (ou de préadmission) par le directeur de thèse en France et l’école doctorale de rattachement en France.
9. Calendrier d’alternance du doctorant durant les 36 mois de la thèse.
10. Adhésion, signée par le candidat et le directeur de thèse, à la Charte d’éthique et de déontologie du CNRS-L (disponible sur www.cnrs.edu.lb)

(Dépôt des dossiers, jusqu’au 23 avril 2020)
Les dossiers seront déposés en version papier au CNRS-L et en version électronique à phd@cnrs.edu.lb et tamara.elzein@cnrs.edu.lb. Le CNRS-L transmettra les dossiers à l’ambassade de France/Institut français au plus tard 5 jours avant la date de sélection finale.

Other Fellowship & Awards